La modeste contribution des agents EDF-GDF de la LOIRE
à la réussite du rassemblement alter mondialiste LARZAC 2003.


- Le carrefour des choix de sociétés sur le plateau du Larzac au sud de MILLAU.




Pour nous tous, la participation à ce fabuleux rassemblement a été l'occasion de vivre le plaisir de se retrouver ensemble. Nous avions oublié la chaleur pour échanger dans les 38 forums en 5 lieux (Scène Transgénik, "Seattle", "Porto-Allègre", "Cancun", "Gênes"), sur les nombreux stands à thèmes, à la librairie ou simplement avec son voisin du camping.

Vivre avec cette évidence que l'ultra libéralisme et ses égoïsmes n'ont pas submergé toutes les têtes, colonisé tous les esprits.

Nous n'avons pas oublié les plaisirs des sens : chaque homme et chaque femme doit pouvoir profiter de sa vie dans le cadre d'un monde fraternel et respecté. Personne ne doit être esclave au service du plaisir de quelques actionnaires de multinationales.
La richesse culturelle des hommes était au rendez-vous avec un large choix de tout horizon.

- le goût et l'odorat ;

lors des repas réalisés avec les produits du terroir pour vanter la "bonne bouffe" dans le cadre d'un commerce équitable.

- la vue et l'ouie ;

lors des concerts gratuits (59 artistes sur les 3 scènes : LARZAC - RESISTANCE - TRANSGENIK)
lors des représentations (55 spectacles sur 3 autres scènes : Clairière - Marché fermier - Le village)
lors des projections (18 films sous 2 chapiteaux).


Enfin, nous avons eu la satisfaction de participer à l'organisation par un large bénévolat : l'accueil, la restauration, l'assistance sanitaire, le nettoyage et le tri sélectif.
Un comportement responsable signe d'une nouvelle citoyenneté respectueuse des hommes et de la planète. Nous avons, ensemble, rendu un site propre et les déchets de la fête de 300 000 personnes ont pu être évacués en moins d'une journée.
Malheureusement à quelques km, nos 50 000 successeurs techno n'ont pas su avoir les attitudes semblables. Les troupeaux vont encore longtemps se couper sur les débris de verre laissés sur place. Mais nous sommes persuadés que nous saurons faire comprendre nos idées.




- Les témoignages de quelques participants agents de la Loire.

- Alain

- Jérôme

- René

- Serge

 

 

NON à l'OUVERTURE du CAPITAL des établissements publics de l'énergie, aidez-nous à revenir à une gestion soucieuse du bien public pour EDF-GDF.


Retour page d'accueil