Accueil  |  Articles  |  Forums  |  Téléchargements  |  Liens Web  |  F.A.Q. 

Pages pour tous

Les nouveautés
(màj 05/01/08)

La lettre mensuelle de mai - 07
Pour s’abonner, gratuitement
un seul clic suffit ICI
----------------------------------
Toutes les pages ci-dessous sont destinées aux usagers, aux médias, aux élus et aux agents.
L’engagement des agents pour le service public
Les communications locales de la CGT
Les propositions de la CGT
weborama
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 15 »
Les nouvelles de Fredo : 
Posté par fredo le 25/11/2007 0:00:00 (1502 lectures)

Les actionnaires, la CRE et la commission européenne remercient ceux qui ont quitté les tarifs d'état. Ils vont permettre le versement de dividendes confortables pendant de nombreuses années par les hausses qu'ils vont subir.

Nous attendons vos propositions d'article, n'oubliez pas de mettre un titre parlant pour vous différencier des pubs pour du viagra que nous mettons direct à la poubelle.

Cette page est complétée régulièrement,
voir en dessous (20/12/2007).



Merci

à TL7

qui

nous

a reçu

sur son

plateau.



Pour nous voir, il faut se caler à 00:05:15 après avoir télé-enregistré l'émission ou téléchargé par "http://www.tl7.fr/vod/11. Le 24-42/171. Le journal du 11 decembre.mov" dans la barre d'adresse.
Vous pourez regarder leurs émissions à la télé dans la Loire ou sur le net.



La suite de l'action prévue

par les agents de la LOIRE


A la distribution ---------------&--------------- Au transport RTE

18/12/2007---------------------------------------20/12/2007

18/12/2007---------------------------------------13/12/2007

11/12/2007---------------------------------------10/12/2007

06/12/2007---------------------------------------06/12/2007 c

03/12/2007---------------------------------------06/12/2007 b

11/12/2007---------------------------------------06/12/2007 a

27/11/2007---------------------------------------23/11/2007

A suivre le
08/01/2008


Du 18/12/07
à 19h00 n°14


Du 17/12/07
à 19h00 n°13


Du 13/12/07
à 21h00 n°12


Du 12/12/07
à 20h00 n°11


Du 07/12/07
à 19h00 n°10


Du 06/12/07 à 19h00 n°09 - du 04/12/07 à 19h00 n°08 - du 28/11/07 à 18h00 n°07

Du 27/11/07 à 21h00 n°06 - du 23/11/07 à 16h45 n°05 - du 22/11/07 à 17h30 n°04

Du 21/11/07 à 23h00 n°03 - du 21/11/07 à 16h15 n°02 - du 20/11/07 à 17h00 n°01


Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article - Lire la suite... | 13703 octets en plus | Commentaires ?
Les nouvelles de Fredo : 
Posté par fredo le 12/11/2007 0:00:00 (1368 lectures)















Non,


monsieur le

ministre,la

grève n'est

pas finie.

Après le succès du 14 novembre, nous

préparons démocratiquement le 19/11

la suite du mouvement
que seul le succès

des négociations tripartites proposées

par la CGT
pourra arrêter.

Les profits des patrons

sont devenus immoraux

et les revenus des

actionnaires indécents.

Ils peuvent financer la

protection sociales

(maladie et retraites)

en payant leurs dettes et

en élargissant la base des

cotisations pour remettre tout le monde à

37,5 années et offrir des bonifications à

tous les métiers pénibles.


Maintenant, l'heure n'est plus à l'attentisme !



Tous les salariés doivent se bouger le mardi

20 novembre 2007, du public comme du privé.

Rdv bourse du travail de Roanne et St Etienne

à 10h30 en bleu de travail et casques.



RETRAITES - REGIMES SPECIAUX

LES MENSONGES DU GOUVERNEMENT

LES PROPOSITIONS DE LA CGT


Action n°1 : MANIFESTER et faire GREVE

Dans la Loire comme dans le reste de la France, votre place est dans les cortèges organisés le 14 novembre puis le 20 novembre par toutes les fédérations syndicales.

La CFTC nous a rejoint, mais trop tard pour figurer sur le tract commun.


On a beau avoir un régime spécial,

on ne fera pas la diète pour autant !




Action n°2 : RESISTER

Refusez de vous soumettre aux ordres contraires aux intérêts du service public et des agents.

<= Les Pass déjeuné sont illégaux, la PERS 793 est denouveau applicable.

Si pour quelques misérables sous, vous acceptez de faire des heures supplémentaires ou de partir en déplacement pour combler les manques, vous donnez votre accord aux suppressions d'effectifs et vous laissez votre travail normal à vos collègues. =>



Action n°3 : SIGNER les pétitions





Signez les pétitions contre la franchise de remboursement des soins par sécu. La CGT vous propose celle à gauche. Vous pouvez nous la retourner par FAX ou par mail à
synd-cgt-egs-loire@wanadoo.fr








Action n°4 : VOTER CGT aux élections professionnelles

Le 29 novembre 2007, votez CGT aux élections de représentativité. Seul un score global de la CGT en progression pourra faire reculer le gouvernement.




<= Les explications de la CGT à propos des nouvelles IRP.



A quoi servent les CHSCT. =>








<= Une nouveauté : Le comité d'Etablissement.



A quoi servent les Délégués du Personnel. =>







<= Le rôle de la Commission Secondaire.



La Récap des nouveaux Organismes de concertation. =>







<= Les revendications CGT.


Les revendications CGT (suite) =>.







<= Les revendications CGT (2° suite).


Pourquoi voter =>







<= Votez CGT.

Vos 16 élus de la LOIRE à votre service
(113 élus sur 192 en Rhône-Alpes et toujours > 53%, merci) =>


Tous les résultats de la Région Rh Alp Bourg pour les agents (cgt) qui se rappellent du père de la nationalisation du 08/04/1948 (sans espace).

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article - Commentaires ?
Les nouvelles de Fredo : 
Posté par fredo le 15/10/2007 11:10:00 (2153 lectures)















Un retraité en moins,

c’est un chômeur

en plus !


Tous les salariés

doivent être dans

l'action le mercredi

14 novembre 2007,

du public et aussi du privé.





SARKO peut revoir sa copie, 80% de grévistes

à la distribution Loire dont 15 cadres et 49%

parmi les commerciaux Rhône-Alpes, le 18/10.


Souvenez-vous de vos leçons d’histoire, qui le 4 août 1789 a aboli les vrais privilèges telle la corvée qui faisait des paysans français, les redevables des seigneurs ? La majorité rurale des Français n’en avait pas la capacité. Ce sont ces nantis d' ouvriers, artisans et bourgeois des villes libres.
Et qui a libéré les esclaves noirs des Etats Unis ? Ce sont encore ces nantis de blancs Nordistes.


Les nouveaux nobles ont peur de la prochaine baisse démographique naturelle du chômage.
Elle les obligera à augmenter les salaires pour trouver les hommes et les femmes qui font tourner leurs entreprises.

Mais qui sont-ils ? Ce sont ceux dont les revenus pour l‘essentiel se nomment « DIVIDENDES & PLUS-VALUES & STOCK-OPTIONS ». La hausse des salaires ou de leurs cotisations rime avec la baisse de leurs revenus. Leurs titres sont toujours héréditaires, ils ne sont plus de droit divin, ils ne sont que financiers, mais leur pouvoir est aussi fort.
Les agents de maîtrise et les cadres qui ont pu placer un peu d’épargne sur des PEA ou en bourse, ne sont pas de leur monde.

Alors, ils ont trouvé la solution à leur problème : « gardons les vieux au boulot, ainsi les jeunes auront toujours des difficultés à en trouver et ne seront pas regardant sur les salaires ».

Ils ont commencé en 1993 avec Balladur par mettre à 40 annuités le régime général.
Puis en 1995, Juppé a essayé sans succès d’aligner les fonctionnaires ; le mouvement social était trop fort.
Fillon en 2003 y parvient après avoir divisé les salariés, la réforme Balladur est arrivée à son terme et les salariés du privé en subissaient déjà les méfaits. Pourtant, à chaque fois les salariés des régimes spéciaux (non concernés, selon les directions ; mais solidaires selon les syndicats) ont participés aux luttes.

Maintenant, ce serait le tour des régimes spéciaux (mais pas tous, notaires, clergé, marins pêcheurs, élus).
Moins de 2% de la population active alignés pour mieux faire passer les pilules suivantes :
- 41 annuités pour tous en 2008
- 42 annuités pour tous ensuite
- et toujours aucun effort pour les patrons.

Bien sûr, ils ne touchent pas à la retraite à 60 ans, ils s’arrangent simplement pour que personne ne puisse la prendre à cet âge là sauf à avoir gagné aux jeux de hasard.

Alors serez vous comme les Chouans, ces anciens sujets des nobles de Vendée ou comme ces esclaves qui participaient à l’effort de guerre Sudiste ? Entendrez-vous les discours de vos patrons et reporterez-vous votre colère sur ces nantis qui ne sont qu’un peu moins mal lotis que vous ?

Où se trouve l’équité ? Ramener tout les salariés à 40 annuités pour que les patrons puissent encore ne pas payer leurs dettes à la sécu (le soi-disant trou n’est composé que des 9Md€ de dette des employeurs et des 4Md€ de non cotisation des Stock-options) ? Faire payer les malades avec les franchises et les déremboursements ?
Ou étendre à tous le droit à une retraite entière à 37,5 annuités en étendant les cotisations à tous les revenus des entreprises ? Ou permettre à tous les salariés des professions pénibles, du privé comme du public, de partir 5 ans plus tôt ? Ou avoir un système de santé financé uniquement par la solidarité des cotisations de tous les revenus (les quelques fraudeurs seraient débusqués par des contrôles plus sérieux sans pénaliser les gens honnêtes) ?

Est-il normal qu’un patron, en plus des économies de salaires, fasse des économies de cotisations en mettant au chômage ses salariés en délocalisant ou en les remplaçant par des machines ? Les revenus financiers doivent cotiser à la même valeur que les salaires !


En 4 pages, d'un clic, la CGT vous présente ses

propositions face aux 3 mensonges du gouvernement.

Des propositions pour tous, du public ET du privé.


La France est toujours un pays riche, elle peut offrir à tous ses anciens, une retraite honnête.
La banqueroute n'est que celle du gouvernement qui fait des cadeaux insensés aux plus riches.
Encore faut-il en chercher le financement chez les grandes fortunes, elles étalent moins l’insolence de leur train de vie que les nobles du 18° siècle. Ils est pourtant facile de s’en faire une idée dans les magasines spécialisés. Avez-vous vu un agent EDF-GDF, de la SNCF ou de la RATP vivre dans un tel luxe ?


Mais rien n’est encore définitif. Mais il ne faut plus tarder à agir :




- signez les pétitions contre la franchise de remboursement des soins par sécu. La CGT vous propose celle à gauche.

- participez et soutenez l’action intersyndicale des salariés des régimes spéciaux, ils empêcheront les 2 mauvais coups qui se préparent.







Pour bien prendre la mesure du système social à l’américaine que Sarkozy veut nous imposer, nous vous invitons à regarder le dernier film Michaël MOORE, SICKO. On le trouve sur la toile et dans les bonnes salles « arts et essai ».

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article - Commentaires ?
Les nouvelles de Fredo : 
Posté par fredo le 29/9/2007 21:10:00 (2777 lectures)


Ou suivrez-vous
les conseils des
associations de
consommateurs
et des syndicats
d'électrification
rurale ?






La CGT réaffirme

son opposition à la

privatisation de

Gaz de France.


La fusion Suez - Gaz de France vient dêtre relancée par le Président de la République, qui assume difficilement le revirement de son engagement pris en 2004 de ne pas privatiser Gaz de France. La nouvelle version du projet nest pas plus acceptable que la précédente. Elle, va créer un "mastodonte" privé qui livrera une redoutable concurrence à EDF et au service public de l'énergie en faisant du gaz une marchandise comme une autre. La conséquence principale de cette opération serait une hausse rapide des prix pour les usagers,.ainsi quune dégradation des activités de distribution ( Service public de la distribution aujourdhui commun aux deux entreprises ). Celle-ci constitue pourtant un élément essentiel du service public, dailleurs toujours en monopole : égalité daccès à lénergie, maintenance et sécurité des réseaux, services de proximité. Sur ce plan également, les usagers ont tout à craindre. Lattaque en règle contre le principe même de tarifs réglementés menée par la Commission européenne, rejoindrait les exigences de rentabilité financière des actionnaires. Même à supposer que le principe de tarifs publics soit conservé pour un temps, le niveau de ces tarifs ferait lobjet de hausses dictées par les actionnaires, on comprend pourquoi il a été beaucoup question pendant lété du maintien des tarifs de lélectricité mais pas du gaz. Cette privatisation conduirait à une réduction de la maîtrise publique sur lensemble des outils énergétiques de la France.

Elle organiserait la concurrence frontale entre EDF dune part et GDF Suez de lautre et la fin du service commun de distribution.


Cest une grave erreur à un moment où la sécurisation des approvisionnements énergétiques de la France et de lEurope est stratégique. La mise en Bourse de Suez - environnement mettrait directement en cause les emplois dans le secteur de lenvironnement qui seront désormais directement exposés aux exigences des marchés financiers. Dans cette nouvelle phase du projet de fusion, la Cgt sengage dans un processus dinformation et de mobilisation, avec la volonté délargir le débat avec les citoyens en convergence avec les associations de consommateurs et les forces opposées au processus de marchandisation des services publics. Elle prend dès maintenant les contacts nécessaires avec les autres organisations syndicales pour prolonger la bataille menée unitairement en 2006 contre le projet de fusion. Elle prépare le lancement dune pétition nationale pour exiger larrêt du processus de privatisation de Gaz de France et lexamen de nouvelles solutions.

Un processus non finalisé et incertain, des orientations nocives qui peuvent être mises en échec si les consommateurs s'en donnent la peine.

Seuls des dogmes libéraux ravageurs guident cette décision de vendre en bourse un secteur indispensable à la vie des citoyens et stratégique pour l'économie du pays afin de renflouer les caisses de l'Etat mises à mal par la multiplication des cadeaux fiscaux.. Celles et ceux qui ont au coeur les valeurs républicaines de l'égalité et la préoccupation du développement durable" doivent "se mobiliser rapidement contre la marchandisation de l'énergie et de leur vie. Dans le même mouvement, c'est toute la population qui doit se mobiliser pour faire avancer la perspective d'une fusion GDF-EDF 100% public permettant une maîtrise publique et sociale de l'énergie. La CGT réaffirme que le seul projet qui tienne la route est le rapprochement dEDF et de GDF: il répond à la fois aux enjeux industriels, au maintien du service public et de la propriété publique. Le rapprochement EDF-GDF exige une volonté politique de limposer. En actant le projet de privatisation, le Président ferme la porte à cette solution et abdique devant les exigences du marché et de la Commission Européenne, des alternatives existent et elles doivent être examinées avant lultime décision politique.

La CGT sopposent à ce projet néfaste et exigent que le rapprochement EDF-GDF fasse lobjet dun débat sérieux et public car cest le seul à même de répondre aux besoins des consommateurs et des enjeux énergétiques.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article - Commentaires ?
Les nouvelles de Fredo : 
Posté par fredo le 28/8/2007 9:30:00 (4210 lectures)















· ou suivrez-vous
les conseils des
associations de
consommateurs
et des syndicats
d'électrification
rurale ?


Projet de fusion

Suez – Gaz de France :
de petits arrangements entre amis de la finance et Sarkosy.

Communiqué des administrateurs salariés CGT de Gaz de France.

Un processus non finalisé et incertain, des orientations nocives que nous pouvons encore faire échouer si usagers et agents agissent de concert !


OUVERTURE DES MARCHES

ELECTRIQUE ET GAZ AU 1ER JUILLET :


LES AUTEURS DE LA LOI DE TRANSPOSITION OBLIGES D’AMENDER LE DISPOSITIF DEVANT LE TOLLE GENERAL.

POUR LA CGT IL FAUT ALLER PLUS LOIN ET A L’ETENDRE POUR LE GAZ.


« Devant les graves menaces qui pèsent sur le pouvoir d’achat des familles(1) », et ce, six mois après avoir voté l’ouverture des marchés énergétiques, le rapporteur de la loi du 7 décembre 2006–1537 au Sénat, Ladislas Poniatowski, vient de déposer une proposition de loi l’amendant.

Dans l’exposé des motifs, le rapporteur est obligé de reconnaître l’échec de la déréglementation et, notamment, la hausse considérable des prix en France, mais également dans l’ensemble de la Communauté Européenne pour les entreprises qui se sont affranchies des tarifs régulés. Il s’inquiète des menaces pesant sur le pouvoir d’achat des familles dans le cas où celles-ci seraient amenées à quitter les tarifs réglementés. Il propose donc d’amender la loi de 2006 pour ne plus rendre inéluctable le passage aux tarifs libres en cas de déménagement dans un logement dont le locataire (ou le propriétaire) a choisi de sortir du tarif régulé.


La CGT tient à rappeler les lourdes responsabilités des gouvernements de M. Villepin et M. Raffarin qui ont refusé qu’un bilan national de l’ouverture aux entreprises soit réalisé et ont accepté l’ouverture des marchés aux domestiques alors qu’ils pouvaient, en s’appuyant sur le texte même de la directive, négocier la possibilité que l’ouverture aux particuliers ne soit pas effectuée.

La CGT considère néanmoins favorablement toute mesure qui permet de limiter les conséquences de la déréglementation pour les consommateurs et demande que soit ajouté dans le projet de loi :
- que la mesure proposée pour l’électricité soit étendue au gaz.
- que les logements neufs au gaz puissent bénéficier du tarif réglementé comme pour l’électricité.
- que le choix par le consommateur de passer aux tarifs libres, compte tenu du caractère irréversible et des lourdes conséquences, soit précédé de la signature, par celui-ci, d’un document indiquant clairement :
« Je suis informé qu’en signant un contrat à prix de marché, je renonce définitivement à mon droit au maintien du tarif réglementé ».

La CGT va s’adresser au gouvernement pour exiger la prise en compte de ces propositions. Elle va également rappeler l’obligation qu’a l’Etat d’informer, nominativement, chaque abonné domestique au gaz ou à l’électricité sur ses droits de consommateur. Elle va intervenir aussi sur le fait que les entreprises publiques ne doivent pas faire pression sur les usagers pour sortir des tarifs régulés. Enfin les attaques de Bruxelles contre les tarifs réglementés doivent être repoussées fermement par les pouvoirs publics, faute de quoi, la mesure législative en préparation ne constituerait qu’un palliatif de courte durée avant que les usagers ne soient livrés pieds et poings liés aux opérateurs.

(1) Extrait de l’exposé des motifs de dépot de la nouvelle loi par le sénateur UMP !



CIRELLI

prend les

salariés

des IEG pour

des gamins !



Les salariés de GDF et d’EGD ont reçu par la poste une information sur la possibilité de recevoir gratuitement des actions de gaz de France.
Ce document de 4 pages format A3 est une apologie du pognon, de l’ordurerie et du cynisme. CIRELLI prend les salariés des IEG pour des imbéciles ! Sous prétexte de faire profiter des excellents résultats de GDF aux salariés, il maintient la pression pour l’actionnariat salarié avec tous les dangers que cela comporte pour le personnel.
En effet comment lutter contre la privatisation de l’entreprise, si on participe au jeu de la bourse ?
Comment combattre la concurrence imposée à EDF et militer pour la fusion EDF/GDF et un pole public de l’énergie ?
Le plus troublant dans cette mascarade, c’est que des syndicats aient signé un accord sur cette répartition. Comment la CFDT et la CFTC vont-ils s’opposer à la privatisation alors qu’ils cautionnent par leur signature la politique de la présidence de l’entreprise ?
Notre souriant président, toutes dents (de requin) dehors, ne parle pas des conditions de travail qui se détériorent, des suppressions d’effectifs et de la fermeture de site. Les usagers de la Loire ne peuvent avoir un accueil physique en gaz. Ils sont obligés de téléphoner pour avoir le moindre conseil, la moindre intervention administrative …
Si le PDG veut vraiment redistribuer la richesse réalisée sur le dos des travailleurs, qu’il ose augmenter les salaires, qu’il ose augmenter les taux des avancements au choix et les reclassements.
Mais malheureusement, il occulte les réorganisations perpétuelles, les déménagements imposés et les regroupements de gaziers, la sous-traitance sur la relève et la vpe.
Il oublie aussi les sanctions sur les militants syndicaux, il oublie les inactifs qui ont contribué à l’essor de GDF.


Non merci, monsieur le PDG, nous en voulons pas de votre charité mal ordonnée.

Nous aurions souhaité une autre politique industrielle et économique que cet ultralibéralisme outrancier qui conduit notre entreprise dans le mur. Les salariés ne doivent pas tomber dans le piège et renoncer à cette miséricorde. Il est indispensable de démontrer que nous souhaitons une autre vision de l’entreprise.

Luttons avec les syndicats qui s’engagent et se respectent, luttons avec la CGT.

Le premier moyen qui ne coûte rien : Participer aux réunions syndicales de la rentrée.
C’est votre droit de syndiqué ou de non-syndiqué. Vos présences montreront aux directions que vous n’êtes pas indifférents à l’avenir de nos entreprises, de vos vies professionnelles et des conséquences qu’elles peuvent avoir sur vos vies personnelles.

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article - Commentaires ?
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 15 »
Depuis le 08-02-2004
Aujourd'hui



Total


l’annuaire du Web souvent
Les PANDORES sont passé, rattrapons les !
Elisezwww.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Les nouveautés du mois

---------------------------------------
* Humour au boulot
* Chansons de manif
* Les groupes musicaux français alternatifs
Le programme Loire

---------------------------------------

Menu Agents

mis à jour le

05/01/08

Qui sommes nous ?
CR Organismes syndicaux
Divers
Connexion
Annuaires & moteurs
refgratuit.com

annuaire

Moteur de Recherche. Inscription Gratuite. R-WEB

l’annuaire du Web



Sites de France
 PHP Sources
Référencement
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!
Site recommandé par Ousurfer.com
Référencement - Denicher.com
Ms_logo_200x50
ANNUAIRE DE LIENS
VOTRE VISIBILITE
Annuaire Web France
communiquer
communiquer
Saint-Etienne Forez


  Ajouter aux favoris
  Accueil  |  Articles  |  Forums  |  Téléchargements  |  Liens Web  |  F.A.Q. 
  (C) 2003 OCEAN-NET Corporation. All rights reserved